La spiruline : les choses à savoir avant d’en acheter

La spiruline : les choses à savoir avant d’en acheter

Vous entendez de plus en plus parler de spiruline sans savoir exactement ce que c’est ? Cet article est fait pour vous !

Qu’est ce que la spiruline ?

Considérée à tord comme une algue, la spiruline est en réalité une cyanobactérie, présente sur Terre depuis 3,5 milliards d’années.

La spiruline est une substance naturelle de couleur verte bleutée, de forme spiralée (d’où son nom). Elle pousse en eau douce, et tient sa couleur de la présence de chlorophylle et de phycocyanine.

Microscopique, elle mesure en moyenne 0,1 mm et n’est pas visible à l’œil nu.

Elle est considérée par un grand nombre de chercheurs et scientifiques comme un super-aliment, puisqu’elle contient un très grand nombre de nutriments essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Elle est donc particulièrement intéressante en tant que complément alimentaire lors des périodes de fatigue, de stress, ou encore d’asthénie.

D’où nous vient la spiruline ?

A l’état naturel, la spiruline pousse dans les lacs d’origine volcanique situés dans le pourtour tropical. Ainsi on la retrouve alors au Mexique, au Tchad, au Maroc, au Kenya, en Inde ou encore en Chine.

Il existe deux espèces de spirulines :

  • Spirulina maxima : originaire du Mexique
  • Spiruline platensis : originaire du Tchad

Aujourd’hui sa production s’est largement répandue et démocratisée. On retrouve des fermes à spiruline aux quatre coins du globe, même si certaines conditions météorologiques sont plus favorables que d’autres, à son exploitation.

Composition de la spiruline

La composition de la spiruline varie selon les conditions de culture, son origine géographique, les procédés de récolte, de séchage, de broyage, le taux d’ensoleillement …

Elle a une composition très complète et variée avec un excellent apport en protéines, et une bonne répartition des lipides, glucides, vitamines, minéraux et oligo-éléments… A tel point que l’OMS la considère comme « le meilleur aliment pour l’humanité au 21ème siècle ».

Seul petit bémol, la spiruline ne contient ni vitamine C, ni iode, ni oméga 3.

Quelques bienfaits de la spiruline

De part sa composition, la spiruline présente de nombreux bienfaits pour notre santé. En voici une liste non exhaustive :

Pouvoir antioxydant

La spiruline est riche en phycocyanine. Selon une étude réalisée par le Centre National de Recherche Scientifique de la Havane, ce fameux pigment aurait non seulement un puissant pouvoir antioxydant mais également des propriétés anti-inflammatoires, neuro-protectrice et hépato-protectice.

La haute teneur en vitamine E, caroténoïdes sélénium et acides phénoliques, de la spiruline accroît également son pouvoir anti-oxydant. Une consommation régulière de spiruline aide à lutter contre l’oxydation provoquée par les radicaux libres, responsables de l’altération et du vieillissement cellulaire.

Booste les défenses immunitaires

Une complémentation alimentaire en spiruline permettrait de renforcer naturellement l’action de notre système immunitaire. Elle permet de :

  • Combattre l’asthénie en apportant tous les nutriments nécessaires lors de la convalescence
  • Stimuler l’immunité en augmentant la production des cellules immunitaires (notamment Lymphocytes T, Natural Killers et macrophages) améliorant ainsi la réponse immunitaire face à des pathogènes.

Aide à l’élimination des toxines et chélateur des métaux lourds

Nous sommes de plus en plus exposés aux métaux lourds : alimentation, vaccins, plombages dentaires, eau du robinet, cosmétiques … Les sources de contamination sont malheureusement très nombreuses.

La spiruline est dotée d’un pouvoir détoxifiant puissant. Ce bénéfice serait dû à sa teneur en chlorophylle. Elle permettrait d’aider à l’élimination des toxines, mais également des métaux lourds sur lesquels elle agirait comme un chélateur.

Amélioration des performances chez le sportif

Sa richesse nutritionnelle constitue un excellent complément alimentaire chez le sportif chez qui les besoins en vitamines et minéraux sont accrus. De plus, les antioxydants qu’elle renferme aident à l’élimination des toxines et à limiter le stress oxydatif responsable de la fatigue musculaire.

Une étude publiée en 2006 démontre également que la spiruline protégerait les muscles des dommages liés à l’intensité d’un effort sportif répété.

Lors de cette expérience, 16 étudiants se sont portés volontaires pour consommer de la spiruline, en plus de leur régime normal et ce pendant une durée de 3 semaines. La moitié du groupe a pris de la S. Plathensis, tandis que l’autre moitié a consommé un placebo.  

Après analyse des performances sportives des deux groupes, les résultats ont permis de conclure que :

  • La spiruline permettait de réduire les dommages oxydatifs sur les muscles
  • Le temps nécessaire avant l’épuisement était allongé chez les sujets consommant de la spiruline

Les sportifs consommant de la spiruline seraient donc plus performants que ceux n’en consommant pas.

Equilibre du cholestérol et de la glycémie

La spiruline jouerait un rôle dans la régulation du taux de cholestérol ainsi que de la glycémie.

Des essais, réalisés avec du fructose sur des rats, ont démontrés que la phycocyanine contenue dans la spiruline, induisait une régulation du profil lipidique et glycémique des rats. Ces résultats sont très prometteurs pour une prise en charge du diabète mais également de l’hypercholestérolémie. Des études complémentaires sont en cours afin de mieux comprendre les mécanismes en jeu.

Effets secondaires et contre-indications de la consommation de spiruline

Effets secondaires

La prise d’un complément alimentaire quel qu’il soit n’est jamais anodine. Elle peut engendrer des désordres allant du petit désagrément jusqu’à une crise curative importante.

Voici quelques effets constatés parfois à la première prise de spiruline :

  • Troubles digestifs : accélération ou ralentissement du transit, ballonnements…
  • Céphalées 
  • Eruptions cutanées 
  • Nausées
  • Fièvre et vomissements (très rarement lorsque les quantités ingérées dès le début de la cure sont trop élevées)

Comme nous l’avons vu précédemment la spiruline est un super-aliment riche en nutriments essentiels, mais elle joue également un rôle de draineur des toxines permettant un nettoyage de notre organisme.

C’est cette seconde fonction qui est responsable de l’apparition éventuelle de désagréments. En effet, en remettant en circulation les toxines et les métaux lourds, notre corps réagit. Mais cette phase n’est que transitoire. Il faut au contraire s’en réjouir. Elle prouve que notre organisme était encrassé et que la spiruline joue bien son rôle de chélateur.

Contre-indications

La spiruline peut faire l’objet de contre-indications pour certaines personnes comme par exemple :

  • Les individus souffrant d’hémochromatose: cette maladie se traduit par un excès de fer dans le sang. La spiruline étant riche en fer, une complémentation est à proscrire car elle pourrait engendrer une accumulation de fer dans le foie, le cœur, le pancréas ou encore les articulations
  •  Les personnes souffrant d’insuffisance rénale : comme nous l’avons vu précédemment la spiruline est riche en protéines. Or leur élimination entraîne une sur-sollicitation des reins. A éviter donc en cas d’insuffisance rénale
  •  Les femmes enceintes: la spiruline est un complément alimentaire extrêmement bénéfique de part sa richesse nutritionnelle pour la femme enceinte. Toutefois, au vu des effets parfois constatés lors d’une première prise, il est conseillé d’éviter de commencer une cure de spiruline pendant la grossesse. Par contre, aucune contre-indication si la personne en a déjà pris avant sa grossesse.  

Précautions à prendre

Afin d’éviter une crise curative, il est essentiel de commencer à prendre la spiruline de manière très progressive.

Il est également conseillé de la prendre le matin, à cause de son action stimulante et à l’associer à de la vitamine C afin d’en augmenter les bienfaits.

Pensez aussi à correctement vous hydrater et à maintenir une activité physique modérée afin d’améliorer son action détoxifiante.

Quelle spiruline acheter ?

La spiruline « bio »

Il n’existe pas de label AB en France. Si de la spiruline se retrouve sur le marché français avec le label biologique, cela signifie tout simplement qu’elle n’a pas été produite dans l’Hexagone.

Or la majorité de la production mondiale se trouve aujourd’hui en Asie (Chine et Inde). Le prix de leur spiruline défie toute concurrence puisqu’ils bénéficient d’un climat tropical, leur permettant d’obtenir de meilleurs rendements et ne les obligeant pas à utiliser des techniques de chauffage onéreuses.

Il est toutefois important de souligner que leurs règles en matière écologique et de sécurité sanitaires sont nettement moins strictes qu’en Europe.

De nombreux scandales autour de la spiruline chinoise importée en Europe et aux Etats Unis (irradiations, pollutions aux métaux lourds …) ont d’ailleurs éclatés ces dernières années.

Certaines mentions peuvent également être trompeuses : une spiruline bio peut afficher « fabrication française », laissant à penser qu’elle est locale. La matière première utilisée vient en fait de l’étranger, seule la transformation est effectuée en France. Attention donc à la lecture des étiquettes et au marketing !

Se renseigner sur l’origine du produit

Une des principales propriétés de la spiruline est sa capacité à absorber les métaux lourds. Or si elle a été cultivée dans un environnement pollué, il y a de grandes chances qu’elle soit chargée en polluants. Ceci aura alors pour conséquence de limiter ses propriétés détoxifiantes, et pire, de la rendre dangereuse pour la consommation humaine.

Il est donc important de veiller à ce que votre spiruline soit issue d’une ferme française en milieu rural de préférence, éloignée de sources de pollutions.

Quel label ?

Même s’il n’existe pas de label AB pour la spiruline, d’autres labels existent et attestent des critères de fabrication. Le label français Ecocert, garanti par exemple une :

  • Absence de radiation ionisante du produit
  • Production sans OGM
  • Fabrication respectant l’environnement et les règles de développement durable
  • Protection des sols et des ressources naturelles (eau, air)

Comment reconnaître une bonne spiruline ?

Si vous voulez vous procurer de la spiruline en poudre ou en brindilles il est important de la goûter et la sentir afin de s’assurer de sa qualité.

Elle doit avoir une odeur de « champignon » et rester supportable. Si la spiruline sent trop fort « le poisson », c’est signe d’une oxydation et dégradation des protéines.

Sa couleur doit être verte foncée avec de petits reflets bleutés. Elle ne doit pas être bleue comme on peut parfois le voir dans certains magasins bios qui la vendent en vrac. Cette couleur bleue est liée à une oxydation de la spiruline à l’air libre. D’où l’importance de la conserver dans un endroit sec et à l’abri de la lumière et de l’humidité.

Où acheter sa spiruline ?

Pharmacie et parapharmacie

Les produits disponibles en pharmacie et parapharmacie sont souvent des fabrications de grands groupes industriels ayant principalement pour fournisseurs des pays comme la Chine, l’Inde. A éviter donc.

Magasin bios

Vérifier la provenance de la spiruline et éviter les spirulines issues de cultures intensives qui jouent sur le marketing. Privilégier les marques françaises et locales, qui sont de meilleure qualité.

Internet

On y trouve de tout et à tous les prix. Le problème est que les marques ne spécifient pas toujours les détails et la provenance de leur produit. Attention donc aux grands sites de distribution ! Vous pouvez vous tourner vers les petits producteurs français qui ont des boutiques en ligne.

Producteur local

C’est la solution que je vous recommande ! Plusieurs avantages :

  • Vous pouvez visiter sa ferme et constater par vous-même les conditions d’exploitation
  • Vous pouvez goûter la spiruline avant votre achat et vérifier sa qualité
  • Le producteur répondra à toutes vos questions
  • Vous soutiendrez une activité de proximité et contribuerez à l’économie locale

Pour conclure ...

La spiruline présente de nombreux avantages et bienfaits de part sa richesse nutritionnelle et son pouvoir détoxifiant. Mais, tout comme pour le sérum de Quinton, une complémentation en spiruline n’est pas un acte anodin.

Il est impératif de la choisir avec soin, et de s’assurer de son origine.

Laisser un commentaire