Hello et bienvenue sur mon blog ! Moi c’est Kenza, Nîmoise d’adoption, ingénieure en sciences et technologies de l’eau, 30 ans au compteur !

J’ai vécu jusqu’à l’âge de 17 ans au Maroc. Ça c’est moi enfant ! Oui oui vous ne rêvez pas je suis bien en train de jouer sur la plage DANS un seau 🙂 ! Il m’en fallait très peu pour être heureuse !
 
Enfant naturogaya 1
Enfant naturogaya 2


Vers l’âge de 6 ans j’ai eu de gros soucis de santé. J’ai contracté un rhumatisme articulaire aigu et dû suivre un traitement antibiotique pendant 5 ans. J’ai aussi été sous cortisone pendant un bon moment. Le petit loukoum sur la photo c’est moi pendant ma période sous corticoïdes. Et oui la cortisone donne faim … très faim !

A la fin de mon traitement mes parents voulaient absolument que je retrouve une vie des plus normales et surtout que je fasse du sport. A l’époque le sport rimait pour moi avec torture ! Je détestais courir (et c’est un euphémisme).

J’ai le souvenir que mon école organisait chaque année un cross. Il y a toujours un enfant qui boucle la course. Vous savez, celui qui marche les ¾ du parcours et qui est suivi à vélo par le prof désespéré ? (Vous vous reconnaissez peut être dans la description) … Et bien cet enfant c’était moi ! J’avais les poumons qui brulaient, des poings de côtés atroces et mes jambes qui menaçaient de me lâcher à chaque nouvelle foulée … bref que de bons souvenirs ! Mais ma maman avec sa bienveillance me disait toujours « tu fais juste du mieux que tu peux ! »

Et puis un jour, révélation ! J’ai découvert que courir n’était pas si atroce que ça, pour peu que la distance soit courte. Mon truc à moi c’était le sprint. De là a commencé une superbe aventure. Mes parents m’ont inscrite dans un club d’athlétisme. A force de travail et de persévérance j’ai été dans les années qui suivirent plusieurs fois championne du Maroc au 100 m et en saut en hauteur. J’ai même participé aux championnats du monde cadets (héhé la revanche du loukoum !)

ado naturogaya
Travaillez dur à vous accomplir en développant vos capacités - Sénèque

2006, mon baccalauréat en poche je suis arrivée en France pour poursuivre mes études. Adieu bons petits plats de maman préparés avec amour, ciao légumes et fruits gorgés de soleil, bonjour plats surgelés et autres douceurs industrielles. A cette époque je ne savais pas cuisiner grand-chose et je détestais passer du temps en cuisine (ou devrais-je plutôt dire en kitchenette).

Sans trop m’en rendre compte j’ai pris une bonne quinzaine de kilos en l’espace de deux ans et j’ai lentement mais surement développé des troubles du comportement alimentaire qui m’ont suivi pendant plusieurs années.

Au-delà des kilos, cette période a été accompagnée pour moi de pas mal de soucis de santé. Rhinopharyngites et angines à répétitions, sans compter une fatigue chronique dont je n’arrivais pas à me débarrasser. J’avais l’impression d’être rattrapée par mon passé. C’est simple j’étais malade dès que l’hiver pointait le bout de son nez et épuisée en permanence !

On m’a fait faire tout un tas d’examen d’allergies, bilans sanguins, scanner… j’ai été sous tout un tas de traitement et vitamines, mais rien n’y faisait ! J’en étais arrivée à avoir peur de tout, peur de ne pas être assez couverte, peur de prendre les transports en commun, peur d’être en contact avec des animaux … Ça tournait à la paranoïa !

Et puis il y a deux ans j’ai  pris conscience que la situation n’était pas normale. J’ai décidé de prendre ma vie en main. J’ai commencé par dire adieu à tous les médicaments et j’ai cherché des méthodes plus naturelles pour me soigner. C’est ainsi que j’en suis arrivée à la phyto et l’aromathérapie puis à la naturopathie.

Attention, je ne dis pas que les médicaments sont mauvais. Ils sont par moments indispensables et permettent de traiter certains cas infectieux. Mais je pense que parfois, il est intéressant de s’ouvrir à d’autres formes de médecines plus holistiques, qui ne se contentent pas de soigner ponctuellement mais qui considèrent plutôt l’ensemble des pans de vie de tout un chacun.

J’ai également pris conscience que cuisiner était la clef et que la santé n’était pas plus loin que notre assiette.

chiens naturogaya

Aujourd’hui j’ai profondément changé mon alimentation et mon mode de vie. Le sport refait également partie intégrante de mon quotidien. J’ai retrouvé ma vitalité et mon énergie. Je n’ai plus peur de prendre les transports en commun et j’ai même deux chiens (un couple atypique n’est ce pas ! )

A travers ce blog j’aspire à partager des recettes saines mais surtout simples et rapides. Je partage également des articles autour de la naturopathie, puisque j’ai entamé une reconversion professionnelle au Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole de Hyères depuis le mois d’Avril 2019, afin de devenir naturopathe.

Pour suivre cette belle aventure et ne rien rater, penses à t’abonner à mon compte Instagram et Facebook.

A très vite,

Kenza

Fermer le menu