Mon stage au « Jardin Intérieur »

Mon stage au « Jardin Intérieur »

Comme vous le savez peut-être, la formation pour devenir naturopathe inclut 10 semaines de stage. Elles peuvent être réalisées auprès de thérapeutes et/ou en entreprises (BIOCOOP, parapharmacie …). La formation étant destinée à des adultes, on nous laisse assez de liberté par rapport au choix de nos lieux de stage. Et je trouve que c’est une réelle opportunité pour affiner son projet professionnel. Nous avons également le choix : réaliser tous nos stages au même endroit, ou varier les expériences. Personnellement j’ai fait le choix de faire mes stages dans des lieux différents. Je vous emmène avec moi sur mon premier lieu de stage, le Jardin Intérieur

Le Jardin Intérieur

Jardin intérieur 1

Quel joli nom trouvé pour cet havre de paix ! Le Jardin Intérieur n’est pas seulement un espace dédié au bien-être, c’est une véritable bulle de sérénité, où chacun peut avancer dans son propre cheminement et sa connaissance du soi. Il a été créé il y a plus de 10 ans par François Loutrel.

Des cours de Tai Chi Chuan, de Qi Gong, de méditation, ainsi que de Yoga sont dispensés au Jardin. Mais c’est également un lieu de formation, puisque des enseignements en massage, et en énergétique à destination des thérapeutes, y sont proposés.


Des thérapeutes tels que des ostéopathes, des sophrologues ou encore des masseurs, y sont aussi en exercice.

J’ai découvert le lieu l’année dernière lorsque j’étais à la recherche d’une école sérieuse de Yoga. Hormis le yoga, je n’avais jamais eu l’opportunité de tester les autres disciplines enseignées. Et à vrai dire, les cours de Taï Chi et de Qi Gong m’intriguaient. J’avais pu entrevoir quelques fois en sortant de cours, des élèves en pleine pratique mais je n’avais jamais eu l’occasion de pousser leur porte. Réaliser une semaine de stage au Jardin était donc l’occasion de tester de nouvelles pratiques mais également de rencontrer des professeurs passionnés par leur discipline ainsi que des thérapeutes en exercice.

Le Taï Chi Chuan

 

Ce fut ma grande découverte de la semaine, puisque je ne connaissais la pratique que de nom. Le Taï Chi Chuan est un art martial d’origine chinoise dit « interne ». Son origine remonterait à la plus haute Antiquité, il y a plus de 2000 ans. Il aurait été inventé par des moines taoïstes, qui pratiquaient des séries d’exercices ou de « formes » dans le but de développer leur art du self défense à mains nues. C’est ainsi que serait né le Taï Chi Chuan.

A l’origine, c’était un art « secret », transmis pendant des siècles de père en fils. Quelques familles de l’aristocratie chinoise, avaient un professeur à demeure pour leur enseigner cet art. 

A l’époque, les étudiants devaient frapper à la porte de l’école pendant un an, pour faire preuve de leur motivation avant d’être acceptés comme élèves.

La pratique fut également réservée pendant des siècles exclusivement aux hommes. Or le Taï Chi est l’un des seuls arts martiaux où les femmes peuvent se développer sur un pied d’égalité avec les hommes, puisqu’il n’y est pas fait appel à la force musculaire mais plutôt à la volonté et à la clarté de l’esprit.

Jardin intérieur 2

Le Taï Chi Chuan style Yang

Jardin intérieur 3

Il existe une multitude de branches de Taï Chi Chuan. Le style Yang est la branche enseignée au Jardin. Il a été élaboré il y a environ 200 ans par Yang Lu Chan, serviteur dans une famille aristocrate chinoise. Yang Lu Chan avait pour habitude d’observer leurs leçons de Taï Chi, et de pratiquer la discipline en cachette. Au fil des années, sa pratique se précisa. Lorsqu’il fut découvert, tout le monde fut surprit par ses aptitudes, et le maître l’accepta comme disciple.
Yang fut très vite connu pour l’aspect self-défense de son Taï Chi. Sa renommée était telle que l’Empereur de Chine lui demanda de l’enseigner exclusivement à la famille impériale et à sa garde, estimant que cet art était bien trop puissant pour être transmis au peuple.

 

Yang Lu Chan désobéit en transmettant son savoir à sa famille. Après la révolution de 1911, son arrière-petit-fils décida de révéler l’art du Taï Chi Chuan de style Yang au grand public, conformément aux dernières volontés de son arrière-grand-père.

Aujourd’hui, à travers le monde, l’école Yang est la plus importante de par son nombre d’enseignants et de pratiquants. Le Jardin Intérieur est l’une des écoles où il est enseigné. La formation des enseignants en Europe dure toute la vie, puisque tous les enseignants sont tenus de suivre régulièrement des cours individuels avec Maître Chu.

Pour pratiquer le Taï Chi Chuan

Le Taï Chi Chuan est une discipline chinoise physique, mentale et spirituelle. Il ne requiert aucun équipement, ou mode de vie particulier. Il s’agit de pratiquer dans l’acceptation de qui nous sommes au moment présent et d’observer le mouvement en soi. La seule exigence est de pratiquer 15 à 20 minutes par jour.

La pratique régulière du Taï Chi, comme celle d’autres disciplines telles que le Yoga ou la méditation, permet de se sentir plus détendu, plus ouvert et tolérant. On se sentirait également plus confiant en soi, et plus heureux dans son corps mental et spirituel.

Jardin intérieur 4

Traditionnellement, le Taï Chi est divisé en trois parties correspondant aux différents stades d’avancement dans la pratique :

  • La Terre : C’est le premier palier de la pratique. Cette étape consiste à retrouver un équilibre physique, psychique et énergétique normal pour être en bonne santé. L’individu devient à l’aise dans sa vie de tous les jours et confiant.
  • L’Homme : C’est le second pallié de la pratique. L’énergie se transforme en prise de conscience
  • Le Ciel : dernier pallié de la pratique. L’énergie se transforme en énergie spirituelle, le premier niveau d’éveil est atteint, tel que décrit dans les textes taoïstes.

Ce que je retiendrai de cette semaine de stage

Jardin intérieur 6

Les maîtres mots de cette semaine furent « découverte » et « ouverture d’esprit ». Ce stage fut pour moi l’occasion de tester de nouvelles pratiques mais également de rencontrer et échanger avec des thérapeutes passionnés. Par ailleurs, l’approche énergétique était une réelle nouveauté et j’ai adoré échanger avec des personnes ayant une approche tout autre et complémentaire de la santé. Ce stage fut également l’occasion de découvrir la psycho-énergétique et de la médecine traditionnelle chinoise. Cette pratique ancestrale a éveillé ma curiosité et je n’exclus pas d’approfondir cette voie dans les années à venir.

J’espère que cet article vous aura plu et vous aura donné des idées pour vos stages. N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaires. J’y répondrai avec plaisir 🙂 !

A très bientôt,

Kenza 

Cet article a 2 commentaires

  1. Vois tu je suis très fan de tes talents de communication, tu sais transmettre avec joie le bonheur que nous avons les thérapeutes à transmettre.
    je te souhaite de continuer justement à cultiver et aimer ce qu’il y a de plus riche en toi « ton jardin intérieur » et nous le faire partager merci.

    1. Merci Monique pour ton gentil commentaire ! Cela me touche beaucoup 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu